Césarée

Bien que Césarée ait été habitée par les Romains, les Byzantins, les Arabes et les Croisés, les sites archéologiques de l'époque romaine sont le plus grand reflet de la splendeur que cette importante enclave méditerranéenne avait il y a des milliers d'années.

Sur les rives de la Méditerranée, entre Haïfa et Tel-Aviv, se trouvent les ruines romaines les plus impressionnantes et les mieux conservées de tout Israël : Césarée.

Un peu d'histoire

Césarée Maxima a été fondée au premier siècle avant J.-C. par Hérode le Grand, roi de Judée et vassal de Rome, qui voulait rendre hommage à l'empereur romain en donnant à cette nouvelle ville le nom de César.

Aux IIe et IIIe siècles, Césarée est devenue l'une des villes orientales les plus influentes de l'Empire romain. À l'époque byzantine, ce noyau romain commença à recevoir les premiers pères du christianisme jusqu'à ce qu'en 639, Césarée soit envahie par les Arabes.

À partir de ce moment, la ville romaine se délabra et passa entre les mains des Français, des Anglais, des chrétiens d'Orient et des musulmans. Avec l'arrivée des Croisés, elle retrouva une partie de sa splendeur et devint la capitale d'Israël, mais ce chapitre fut également clos et Césarée fut abandonnée pour finalement devenir un important site archéologique.

Que voir à Césarée ?

  • Le Théâtre romain : le site le mieux préservé est le théâtre romain de Césarée, la première grande construction d'Hérode en Judée. Il est situé face à la mer, une caractéristique très rare pour les œuvres d'une telle ampleur. Néanmoins, il est encore possible de profiter de ce fait unique grâce aux pièces jouées chaque été à Césarée.
  • La pierre de Pilate : ce rocher millénaire portant une inscription mentionnant Ponce Pilate est le seul vestige qui confirme l'existence du gouverneur qui, selon la Bible, ordonna la crucifixion de Jésus. La pierre a été trouvée dans le théâtre romain, qui en expose aujourd'hui une réplique. L'original est exposé au Musée d'Israël.
  • L'Hippodrome : la deuxième construction la mieux préservée de Césarée est cet amphithéâtre romain qui servait aussi d'hippodrome. Avec une capacité de plus de 15 000 spectateurs, cette grande construction ovale fut le théâtre des célèbres courses de chars.
  • Le Palais d'Hérode : les vestiges de ce qui était autrefois un palais majestueux situé au bord de la mer sont étonnants, en raison de l'opulence et du goût exquis de leurs propriétaire : le roi Hérode.
  • L'Aqueduc : à seulement 9 kilomètres du site de Césarée se trouve un majestueux aqueduc romain... en front de mer ! L'image pittoresque de cette construction historique en pierre fusionnée avec la mer attire chaque jour des milliers de voyageurs.

Comment se rendre à Césarée depuis Jérusalem ?

  • Les transports publics : il s'agit du moyen le plus compliqué pour se rendre à Césarée. Un bus part de la gare centrale de Jérusalem pour Haïfa. Une fois sur place, vous devrez prendre un taxi pour vous rendre sur le site de Césarée, qui se trouve à environ 10 minutes en voiture et à près de 40 minutes à pied.
  • Une excursion : c'est sans doute la meilleure option, car elle inclut le transport direct depuis l'hôtel ou le point de rencontre à Césarée.

Excursion depuis Jérusalem

La meilleure façon de visiter Césarée sans se soucier des transports et des horaires est de réserver une excursion avec un guide et des transferts. Ainsi, vous en apprendrez davantage sur l'histoire du lieu et visiterez d'autres villes d'Israël, comme Haïfa, Acre et Rosh Hanikra.

Horaires

Été
Du dimanche au jeudi : de 8h00 à 17h00.
Vendredi et jours fériés : de 8h00 à 16h00.
Hiver
Du dimanche au jeudi : de 8h00 à 16h00.
Vendredi et jours fériés : de 8h00 à 15h00.

Prix

Adultes : 39 séquel (11,70 US$)
Enfants : 24 séquel (7,20 US$)
Les étudiants : 33 séquel (9,90 US$)

Excursion à Césarée, Haïfa, Acre et Rosh Hanikra 122 US$

Lieux à proximité

Haïfa (34.6 km) Nazareth (43.4 km) Tel-Aviv (47.6 km)